Académie musicale de Blois

La sortie 2019 : le château de Villesavin

mercredi 10 juillet 2019 par Patrice Vanneufville

VISITE DU CHÂTEAU, PUIS PIQUE-NIQUE DANS LE PARC :

Le château de Villesavin a été construit pour Jean le BRETON, secrétaire des finances de François Ier. En 1525, il est fait prisonnier durant la bataille de Pavie et se retrouve enfermé dans la même forteresse que François Ier. Lorsque les deux hommes reviennent en France, François Ier nomme Jean le Breton gouverneur des travaux de Chambord. Il devra alors relancer ce chantier interrompu pendant 27 mois à cause des guerres d’Italie, le superviser et payer les ouvriers. François Ier lui offre aussi les terres de Villesavin afin d’y construire ce château. Jean le Breton fait ensuite appel à quelques ouvriers et artisans, français et italiens, de Chambord pour le construire (1527-1537). Le château de Villesavin sera surnommé « La Cabane de chantier de Chambord ».

Après Jean le Breton, le château connaîtra de grandes familles de la noblesse dont Jean Phélippeaux, conseiller du Roi Henri IV. Comtes et marquis ont aussi habités dans les lieux en y apportant quelques modifications au cours du 19e siècle.

JPEG - 507.5 ko
JPEG - 467.7 ko
JPEG - 426 ko

La visite comprend tous les extérieurs et musées :
- Le parc avec son rallye fantôme pour les enfants, son élevage d’ânes et sa mini ferme
- La chapelle et ses peintures restaurées
- Le colombier à échelle tournante du 16e siècle
- La salle des gardes
- Le musée du mariage avec sa merveilleuse collection de costumes et d’objets retraçant toute l’histoire du mariage depuis 1840. Elle est reconnue pour être la plus importante au monde.
- La collection de voitures hippomobiles et de voitures d’enfants du 19e siècle

LA GOURMANDISE ET LE VIN À LA RENAISSANCE :

A la Renaissance, on commence progressivement à consommer les pâtisseries, désormais plutôt sucrées que salées, à la fin du repas ou lors de collations.

L’influence de l’Italie est alors incontestable : on doit en effet l’implantation des pâtisseries en France à la très célèbre Catherine de Médicis. De cette époque datent de nombreuses tourtes et tartes, les gâteaux de riz, la pâte d’amande et le massepain, la pâte à choux, les biscuits à la cuillère, les pâtes de fruits, les fleurs confites, les écorces de fruits confits, le nougat mais aussi la crème glacée.

A la Renaissance, on ne fait pas encore la différence entre boire et manger, entre boisson et nourriture, comme c’est le cas de nos jours. La boisson, et tout particulièrement le vin, est perçue à l’époque comme un aliment à part entière, étant nourrissante et fortifiante. Ainsi, la boisson principale et la plus consommée du XVIe siècle est sans aucun doute le vin. En effet, l’eau est souvent contaminée à cette époque et rend malade.

Vous pourrez découvrir et déguster les pâtisseries et le vin de la même façon qu’à la Renaissance.

JPEG - 366.2 ko

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | Visites : 128992 | Connectés : 18

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le stage  Suivre la vie du site Les activités   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP + CS